Méthodes pour conserver le basilic, séchage, réfrigération et congélation. Recettes simples pour déguster et savourer cette herbe - pistou, pesto et salade

Le moment est venu pour notre star des aromates de vous montrer toutes ses subtilités dans la cuisine. Place au basilic et ses mille et une associations!

Conserver le basilic

La récolte a été bonne, mais vous vous demandez maintenant quoi faire de tout ce basilic? Il existe trois façons de conserver le basilic pour une utilisation ultérieure.

Le séchage

Le basilic perd beaucoup de goût lorsqu’il est séché. Comme certaines recettes exigent du basilic séché, autant le faire soi-même que l’acheter! Ciselez finement les feuilles de basilic et mettez-les à sécher dans un endroit sombre ou au déshydrateur. Conservez le basilic séché dans un contenant hermétique, au sec, à l’abri de la chaleur et de la lumière.

La réfrigération

Hachez les feuilles et mettez-les dans de l’huile d’olive avec du gros sel. Fermez le pot hermétiquement et gardez-le au réfrigérateur.

La congélation

La congélation n’altère presque pas le goût du basilic. Deux façons de congeler les feuilles de basilic : entières, sans les tiges, dans un sac hermétique ou en purée. Entières, elles seront utilisées pour faire du pistou (en les pilant). Pour la purée, passez les feuilles fraîches au mélangeur, ajoutez de l’huile d’olive si désiré. Versez dans des moules à glaçons et congeler. Une fois gelée, démoulez, mettez les cubes dans un sac de congélation et remettez au congélateur. Utilisez les cubes de basilic dans les soupes, les sauces et les vinaigrettes.

Déguster le basilic

Le basilic : conservation et… dégustation!

Le goût particulier du basilic accompagne à merveille la tomate, bien sûr, mais également les courgettes, l’ail, les pâtes, le poisson, l’œuf, le poulet, le lapin et le canard. Savourez ses feuilles crues de préférence pour en apprécier toute la saveur, car son arôme diminue à la cuisson. Ajoutez des feuilles de basilic déchiquetées dans les salades, les vinaigrettes et les sauces. Faites du pistou ou du pesto. Si vous le cuisez, ajoutez-le toujours au dernier moment.

Pistou :

  1. Pilez dans un mortier 2 gousses d’ail, ajoutez petit à petit des feuilles de basilic, l’équivalent d’une poignée, tout en continuant de piler jusqu’à l’obtention d’une consistance de pommade.
  2. Ajoutez de l’huile d’olive (3 c. à soupe) toujours en pilant. Le mélange ne doit pas baigner dans l’huile.
  3. Servez ce pistou tel quel sur du pain grillé ou des craquelins en apéro, en sauce dans les plats de pâtes ou dans la fameuse soupe au pistou.
  4. Congelez les surplus dans des moules à glaçons, le cas échéant!

Pesto maison :

  1. Au robot culinaire, hachez finement 3 tasses de basilic frais tassé, ½ tasse de noix de pin grillées, ½ tasse de parmesan, 1 c. à soupe de jus de citron et 2 gousses d’ail.
  2. Ajoutez 1 ½ tasse d’huile d’olive en filet jusqu’à consistance crémeuse, un peu granuleuse.
  3. Utilisez ce pesto comme sauce avec des pâtes, comme sauce à pizza, en garniture dans les sandwiches, etc.
  4. Se conserve 2 semaines au réfrigérateur. Se congèle.

Salade fraises, bocconcini, basilic :

  1. Dans un bol, mélangez 2 tasses de fraises en quartiers, 3 c. à soupe de réduction balsamique, 2 c. à soupe de sirop d’érable, 1,5 c. à soupe d’huile d’olive, 2 c. à soupe de basilic haché.
  2. Laissez mariner 15 minutes.
  3. Déposez des feuilles de laitue sur une assiette de service, ajoutez le mélange de fraises, 8 minis bocconcinis tranchés, 16 feuilles de basilic entière.
  4. Poivrez et saupoudrez de flocons de sucre d’érable au goût.

Bon appétit!