Le séchage des fines herbes est la méthode de conservation la plus facile, la plus efficace, la plus économique et la plus utilisée.

Le principe du séchage est simple: éliminer l'eau contenue dans la plante le plus rapidement possible tout en sauvegardant les essences et les principes actifs. En général, le goût et les qualités des herbes se conservent bien par le séchage.

Herbes qui conservent leur arôme intact : Herbes qui perdent de leur arôme:
Origan
Marjolaine
Thym
Laurier
Verveine
Cerfeuil
Ciboulette
Persil
Sauge ananas

Conditions à respecter pour réussir le séchage.

La manipulation

Afin de réduire au minimum les manipulations lors du séchage, laissez les feuilles sur les tiges. Regroupez celles-ci en petits bouquets retenus par un nœud lâche. Pour qu'elles sèchent plus rapidement, placez les grosses feuilles sur une grille et ajoutez un morceau de moustiquaire pour éviter que les feuilles ne passent entre les larges trous de la grille.

La chaleur

Plus la température de séchage est élevée, plus l'opération est rapide. Attention! Au-dessus de 35°C environ, les huiles essentielles s'évaporent, tandis que la couleur et la saveur se détériorent. Par contre, une température trop basse retarde le processus et crée de la condensation, ce qui altère le goût.

L'aération

Elle joue un rôle important dans cette méthode. Il faut éliminer rapidement l'humidité qui s'échappe des plantes.

La lumière

Elle décolore le feuillage et en diminue la qualité. C'est pourquoi les parties récoltées doivent toujours être placées à l'ombre.

Méthodes de séchage

Le séchage à l'air libre est la méthode la plus courante pour faire sécher quelques petits bouquets. Selon la quantité et les conditions, les fines herbes sèchent en quatre à huit jours avec cette méthode. Pour de grosses quantités, un simple élément chauffant muni d'un ventilateur accélère le processus.

  • Suspendre la tête en bas dans une pièce sombre et bien aérée.
  • Envelopper d'un sac de papier troué afin de les protéger de la lumière et de la poussière, si nécessaire.
  • Placer un tissu propre au sol pour récupérer les graines. Les graines tombent au fur et à mesure qu'elles finissent de mûrir.

Il existe sur le marché des déshydrateurs efficaces. Certains sont simplement constitués de plateaux superposés dont le fond est grillagé. D'autres, plus sophistiqués et plus coûteux, renferment une source de chaleur.

Le four électrique n'est pas recommandé car la température y est irrégulière. Lorsque le thermostat se déclenche, la température monte rapidement. Il est impossible de maintenir une température constante sous les 35°C, température limite à ne pas dépasser lors du séchage. Un four au gaz muni d'une flamme pilote est plus efficace. La chaleur dégagée par le pilote est uniforme et suffisante pour faire sécher les végétaux. Il faut calculer de trois à six heures de séchage.

L'utilisation du micro-ondes est rapide mais très délicate car quelques secondes de trop et les herbes ne sont pas sèches mais cuites! Contrairement au four conventionnel, le micro-ondes ne chauffe que l'eau contenue dans les tissus de celle-ci. Entourer d’un essuie-tout les tiges pour absorber l'eau et ainsi conserver la plante intacte.

  • Environ 1 minute : petites feuilles de thym et de romarin.
  • Environ 3 minutes : feuilles de menthe et de mélisse qui renferment beaucoup d'eau.
  • Surveillez la sauge qui, à cause des huiles essentielles, peut s'enflammer à haute température.

Entreposage des récoltes séchées

  • Mettre dans des pots étanches, bien identifiés et à la noirceur.
  • Ne pas réduire les feuilles en poudre.
  • Vérifier l'état des récoltes tous les jours et sécher à nouveau au besoin durant la première semaine.