À l’arrivée de l’automne, il est parfois nécessaire de protéger vos plantes afin qu’elles résistent au long et froid hiver à venir. Choisir le bon type de protection, et quand l’installer n'est pas toujours une tâche facile.

Au cours des dernières années, de nouvelles techniques et matériaux ont été mis sur le marché. Pour faire un choix éclairé, vous devez évaluer les différentes alternatives qui s’offrent à vous.

Voici quelques éléments à considérer pour bien protéger vos plantes :

  • Le poids de la neige et de la glace
  • Le sel des routes qui peut endommager les arbres feuillus et résineux
  • Les forts vents
  • Les rongeurs
  • Les variations brusques de température

Malheureusement, les conditions ne sont pas toujours idéales. Même si une bonne couche de neige protège les végétaux, il faut souvent avoir recours aux protections hivernales. Nos jardineries offrent d’excellents conseils pour bien protéger vos arbustes, conifères, rosiers et vivaces : clôtures à neige, filets de protection, piquets, toile d'aménagement paysager, toile de jute, cônes, etc.

Quand poser les protections

  • Installez votre protection hivernale le plus tard possible dans la saison, idéalement lorsque le sol est gelé et les feuilles tombées ou après une bonne chute de neige. Cela aidera à prévenir les changements brusques de température et à empêcher les plantes de se réchauffer, ce qui pourrait les réveiller de l'hibernation.
  • Les piquets doivent être mis en place avant que le sol ne soit trop dur.
  • Disposez les protections de manière à ce qu’il y ait une circulation d’air. Une mauvaise aération peut entraîner des problèmes de moisissures et de maladies.

Et quand les retirer

Dès que le sol commence à dégeler, on doit retirer les protections hivernales. Avril est généralement le meilleur moment pour le faire.

  • Retirez la protection hivernale dès que possible, pour éviter la moisissure et le débourrement précoce résultant du réchauffement à l'intérieur du revêtement protecteur. Cela s'applique particulièrement aux rosiers.
  • Choisissez une journée nuageuse pour protéger vos plantes du choc d'une exposition soudaine au soleil, les chocs de température et les brûlures du feuillage par le soleil,
  • N’attendez pas trop tard au printemps pour prévenir de graves dommages.

Quelle protection utiliser selon les plantes

Nos hivers durent plusieurs mois, gardez en tête que le jardin doit rester agréable à regarder en toutes saisons. Pour ce faire, évitez les couleurs disparates et créez une unité en utilisant les mêmes matériaux dans tout le jardin.

Protéger les conifères

Les conifères résistent mieux que n'importe quelle autre plante aux rigueurs de nos hivers. Cependant, leurs aiguilles persistantes nécessitent de grandes quantités d'eau. À l’automne, il doit se faire des réserves d’eau ce qui lui permettra de mieux résister aux vents desséchants printaniers. Le printemps suivant, il est possible qu'ils aient perdu leur couleur et que certaines branches soient devenues brunes.

  • Avant les premières gelées et jusque tard à l’automne – arrosez abondamment. Ensuite, installez les protections hivernales.
  • Enveloppez les conifères érigés d'un filet noir ou transparent ou attachez-les avec de la ficelle. Cela empêchera les branches de s'ouvrir et de se plier sous le poids de la neige.
  • Posez des tuteurs aux conifères près de la maison ou sous le toit afin de les protéger des grosses accumulations de neige.
  • Posez une clôture à neige pour protéger des vents. Solides et aérées, elles peuvent entourer le pied des grands conifères ou former des abris qui recouvriront complètement les conifères globulaires.

Protéger les arbres

Les arbres n'ont généralement pas besoin de protection hivernale à l’exception des arbres sur tiges greffées, des jeunes arbres et des arbres fruitiers.

  • Jeunes arbres et arbres fruitiers- protégez la base du tronc des rongeurs avec une spirale de plastique blanc perforé.
  • Arbres sur tige – recouvrez avec une toile géotextile maintenue par 4 piquets. Protégez la base avec une spirale de plastique.

Protéger les arbustes et plantes fragiles

  • Attachez ensemble les branches des arbustes avec une corde ou un filet de nylon, pour les protéger de la neige ou de la glace.
  • Entourez les arbustes d’une clôture à neige recouverte de géotextile si ces derniers sont dans un endroit venteux.

Tableau récapitulatif des protections hivernales

  • Évitez le plastique! Ce dernier empêche les plantes de respirer, entraîne une condensation excessive, ce qui provoque une accumulation de glace et de feuilles lyophilisées.
  • Percez les cônes à plusieurs endroits pour éviter les problèmes de moisissures.
 Clôture à neigeFilet de plastiqueCouverture hivernaleCône de polystyrèneSpirale plastique perforéeCordes

Toile géotextile

Paillis
Conifères érigés X   XX 
Conifères évasésX       
Arbustes rustiquesX    XX 
Arbustes moins rustiquesX X  X X
HaiesX    XXX
Rosiers  XX X X
Rosiers rustiquesX       
Arbres    X   
Arbres fruitiers    X   
Vivaces moins rustiques  XX  XX
Pelouse      X 
Plates-bandes       X
bouton-trouver-marchand-2018
bouton-consulter-circulaire-2018
Partager
Derniers articles