Parmi les grands plaisirs de l’été figure sans contredit celui de la culture des fines herbes. Qu’on les utilise comme sujets décoratifs pour le potager et la platebande ou qu’on les cultive en pots sur le patio ou sur le balcon, leurs puissants effluves embaument l’air. Fraîchement cueillies du jardin et incorporées à nos plats estivaux, elles exaltent nos sens du goût et de l’odorat pour une expérience culinaire extraordinaire!

Aneth

Aneth

Culture : Facile d’entretien, l’aneth adore le soleil, les sols légers et bien drainés. Il peut atteindre 1 m de haut. Couper les feuilles avant la floraison. Consommer frais, en salade ou dans les marinades, ou encore faire sécher.

Conservation : Frais, il se conserve simplement au réfrigérateur dans un sac de plastique. Suspendre, tête en bas, au-dessus d’un récipient afin de conserver les graines qui tombent. Ces dernières peuvent être utilisées en assaisonnement.

Recette : Herbe à la saveur délicate, l’aneth est souvent utilisé lors de la cuisson de poissons. Excellent aromate pour les viandes, les poissons et les potages, il faut l’ajouter à la fin de cuisson. L’aneth s’accorde à merveille avec les plats composés de crème. En salade, il s’agence parfaitement avec des concombres et des pommes.

Propriétés : L’aneth possède plusieurs propriétés médicinales; il favorise la digestion et stimule les intestins, notamment. Infusé, il aurait des propriétés sédatives. Il est riche en fer, en potassium et en magnésium.

Basilic

Basilic

Culture : Le basilic se cultive partout : en pot, en jardinière, sur la terrasse comme à l’intérieur, directement dans les platebandes en compagnie des annuelles et des vivaces. Le plant atteint une hauteur d’environ 40-60 cm et préfère les coins chauds, ensoleillés et sans vent. Sectionner la tige complète comprenant les feuilles les plus larges. Couper les épis blancs afin de favoriser la croissance.

Conservation : Pour conserver le basilic frais quelques jours, mettre les tiges dans un verre d’eau ou les enrouler d’un essuie-tout humide, puis mettre dans un sac de plastique au réfrigérateur. Pour une conservation plus longue, la meilleure méthode est d’en faire une pâte. Nettoyer les feuilles de basilic et les mettre dans un robot. Hacher en ajoutant de l’huile d’olive. Faire congeler dans un moule à glaçons.

Recette : Il relève avec panache la saveur des soupes ainsi que celle des plats de tomates, de pâtes et de légumes. On l’utilise pour faire un pesto frais à base d’huile d’olive, d’ail et de noix de pin. Comme ont le fait avec plusieurs herbes, ajouter à la fin de la cuisson.

Propriétés : Le basilic aurait des propriétés sédatives et aiderait à réduire l’anxiété. Très bon antiinflammatoire, il peut également prévenir les vomissements et les nausées.

Bourrache

Bourrache

Culture : Belle plante aux petites fleurs bleues étoilées, elle se ressème d’année en année, lorsque les graines tombent tout naturellement. Elle adore les coins ensoleillés et les sols plutôt pauvres. Les tiges ont environ de 30 à 60 cm.

Conservation : Placer les tiges au réfrigérateur, dans un sac de plastique perforé, sans les laver. Il est possible de congeler les tiges ou les feuilles à plat, ou de congeler des feuilles hachées dans de l’eau.

Recette : Tout de cette plante s’utilise à la cuisine. Les jeunes feuilles comme les fleurs agrémentent délicieusement les salades. Cuire les grandes feuilles comme on le ferait avec des feuilles d’épinards, au bain-marie. Ajouter aux potages. La bourrache donne aux salades et aux boissons une délectable saveur fraîche de concombre.

Propriétés : Rien de mieux qu’une tisane de feuilles et de fleurs de bourrache pour calmer la toux et comme expectorant. Éviter de surconsommer; elle est diurétique et laxative.

Cari - Herbe curry

Cari - Herbe à curry

Culture : Plante aromatique très parfumée et savoureuse qui préfère les coins ensoleillés et un sol riche et humide. Le feuillage de couleur argentée est légèrement duveteux.

Conservation : Les feuilles sont utilisées au fur et à mesure. Vous pouvez faire sécher les tiges fleuries en bouquet suspendu dans une pièce sombre.

Recette : Son parfum de curry rehausse la saveur d’une foule de mets; retirer les brins avant de servir. Haché finement, il assaisonne à merveille les omelettes et s’ajoute aux vinaigrettes. Ajouter en fin de cuisson sur le poisson ou parsemer quelques branches sur le rôti de porc.

Propriétés : Plantée dans les platebandes, l’herbe à curry éloigne les insectes. Elle améliore la circulation sanguine et les problèmes respiratoires.

Cerfeuil

Cerfeuil

Culture : Le plant, qui atteint entre 30 et 70 cm, ressemble beaucoup à un plant de persil, mais son goût s’approche davantage de celui de l’estragon. Cette plante demande beaucoup d’eau et de soleil. En fleurs, elle perd de son arôme.

Conservation : Consommer les feuilles rapidement avant qu’elles ne jaunissent. Bien qu’il soit possible de les faire sécher, les feuilles perdent beaucoup de leur saveur. La congélation des feuilles propres et coupées est la meilleure façon de conserver le cerfeuil.

Recette : Ses feuilles à la douce saveur anisée agrémentent les potages à base de crème, les salades, les poissons fumés et les sauces au beurre.

Propriétés : Le cerfeuil contient énormément de fer et de calcium et préviendrait l’anémie. Il est également très riche en vitamine C.

Coriandre

Coriandre

Culture : Comme plusieurs plantes aromatiques, la coriandre préfère le soleil et un sol riche en humus et bien drainé. Le plant peut atteindre 1 m de haut. Puisqu’il monte rapidement en graines, il faut le semer quelques fois à intervalles. Éviter de semer près du fenouil.

Conservation : Couper et consommer selon les besoins. Conserver quelques tiges dans l’eau pour consommation rapide. La congélation des feuilles propres et coupées est la meilleure façon de conserver la coriandre.

Recette : Prisé dans la cuisine asiatique et mexicaine, le goût frais de la coriandre aromatise les salades, les soupes et les plats mijotés (feuilles) ou les couscous, le riz et les poissons (graines). Les feuilles et les tiges se consomment. Hacher et ajouter en fin de cuisson.

Propriétés : La coriandre a plusieurs bienfaits sur la digestion et les ballonnements. Fraîche, elle aide à soulager les nausées.

Persil

Persil

Culture : Cette plante se cultive en pot, en bordure, à l’intérieur comme à l’extérieur. Elle préfère un sol fertile, bien éclairé, mais pas trop chaud. Les plants atteignent environ 30 cm.

Conservation : Il vaut mieux consommer le persil frais et couper les tiges avec un ciseau. Un bouquet se conserve quelques jours dans un verre d’eau. On peut aussi enrouler le bas des tiges dans un essuie-tout humide et placer au réfrigérateur dans un sac en plastique pour les conserver jusqu’à 1 semaine.

Recette : Frisé ou italien, le persil agrémente les salades, les omelettes, les sauces, les soupes, les plats de pâtes, les pommes de terre et les viandes grillées. On le retrouve dans les taboulés et, bien sûr, dans les pestos. Un hachis de persil, d’ail, d’huile d’olive et de gros sel est idéal pour tremper le pain frais.

Propriétés : Le persil est très riche en vitamines A et C. Il aide à réduire la mauvaise haleine.

Romarin

Romarin

Culture : Petit arbuste, le romarin préfère les endroits ensoleillés, secs et bien drainés. Il croît à merveille dans les platebandes et atteint parfois jusqu’à 2 m. Il est préférable de le tailler après la floraison. Ne pas arroser les rameaux.

Conservation : Couper les tiges selon les besoins. Contrairement au parfum des autres fines herbes, celui du romarin s’accentue une fois séché.

Recette : L’arôme unique du romarin agrémente l’agneau, le porc, les pommes de terre, les pizzas et les gelées; à essayer aussi dans des scones au cheddar fort! À utiliser avec parcimonie. Parfait pour le BBQ.

Propriétés : Stimulant, tonique, il est recommandé pour favoriser la circulation du sang et la fonction biliaire. Il possède des vertus antioxydantes.

Autres plantes aromatiques annuelles à connaître

Colorées, enivrantes, goûteuses… D’autres plantes aromatiques ont tout pour plaire et gagnent à être connues. Puisqu’elles sont faciles à cultiver, pourquoi s’en priver? Elles rehausseront vos plats tout au long de la saison et, bien conservées, apporteront une touche estivale à votre cuisine au fil des saisons.

  • Fenouil rouge – Très décoratif, il fait des merveilles avec les viandes et les poissons. En infusion, il calme les nausées et aide la digestion.
  • Géraniums odorants – Une collection d’arômes âcres présentant des notes fruitées ou autres, qui incluent la ‘Grey Lady Plymouth’, à la rose; ‘Torento Ginger’, au citron et gingembre; ‘Prince of Orange’, à la mandarine; ou ‘Chocolate Peppermint’, au chocolat à la menthe. Les géraniums odorants sont champions pour éloigner les insectes, mais ils servent aussi en infusion ou pour parfumer les vinaigrettes, les crèmes, les confitures et certaines pâtisseries.
  • Laurier sauce – Les plats longuement mijotés ont bien meilleur goût si on leur ajoute quelques feuilles de laurier sauce!
  • Marjolaine – Les plats de canard, d’oie ou de fèves sèches bénéficient de sa saveur douce et délicate.
  • Stevia – Son goût étonnamment sucré permet d’utiliser ses feuilles réduites en poudre en remplacement du sucre dans les boissons, les desserts et les confitures.
  • Verveine des Indes ou citronnelle – Avec sa saveur fortement citronnée, elle donne vie aux salades, aux viandes et aux poissons; en infusion, elle soulage les maux de tête et aide la digestion.
Partager
Derniers articles