Abonnez-vous à l'infolettre et recevez nos circulaires, nos conseils et nos découvertes horticoles!

Je m'abonne maintenant!

Créer un jardin d’eau, c’est reproduire tout un milieu naturel complexe et magnifique à la fois. Les plantes y sont indispensables tant au niveau esthétique qu’utilitaire. Le monde des plantes aquatiques est fascinant. Rien n’est plus beau qu’une fleur de nénuphar épanouie au milieu des feuilles flottantes sur une onde calme.

Des fleurs d’eau très utiles

Les plantes aquatiques jouent un rôle primordial lors de l’aménagement d’un bassin d’eau, d’elles dépend la qualité de l’eau. Elles complètent efficacement les systèmes de filtration et d’aération et vont même jusqu’à les remplacer.

Les plantes aquatiques jouent de nombreux rôles dans le jardin d’eau.

  • Elles ajoutent un aspect naturel à l’aménagement du bassin d’eau. Sans elles, un bassin d’eau n’est qu’une fontaine pour le seul plaisir de la décoration. Le bassin d’eau est un milieu vivant qui comprend une flore et une faune.
  • Elles assurent un lien entre le bassin et l’aménagement de l’ensemble du jardin. Le jardin d’eau est bien intégré.
  • Elles sont essentielles pour créer un équilibre écologique dans le bassin :
    • elles ombragent le bassin et conservent l’eau plus fraîche;
    • elles oxygènent l’eau;
    • elles purifient l’eau de ses impuretés et la rendent saine et limpide;
    • elles fournissent nourriture et abri à une faune microscopique utile ainsi qu’aux poissons et autres habitants du bassin.
  • Elles servent à camoufler certains détails de la construction du bassin (toile, tuyaux, éclairage, etc.).

Le parfait équilibre – 4 groupes

Le plan d’eau doit intégrer des plantes appartenant aux quatre groupes de végétaux aquatiques et respecter le ratio recommandé. Chaque groupe joue un rôle essentiel au bassin. Leur présence contribue à assurer un milieu parfaitement équilibré.

Plantes flottantes

Elles ne sont pas ancrées dans le sol. Elles flottent librement à la surface de l’eau, se déplaçant au gré du courant et du vent. La plupart sont tropicales et on doit les traiter comme des annuelles. Elles apportent l’ombrage régulant la température de l’eau et contribuent à son épuration. À utiliser au début, pendant la croissance des jeunes nymphéas, ex. : jacinthe d’eau.

Rôles :

  • Épuration de l’eau;
  • Ombrage et conservation de l’oxygène de l’eau;
  • Refuge pour les alevins.

Plantation et fertilisation :

Les plantes flottantes ne nécessitent aucune plantation, ni fertilisation. On les dépose simplement sur l’eau. (Ratio : 2 par 1,5 m2)

Plantes oxygénantes

Totalement submergées, elles s’enracinent dans le sol ou flottent entre deux eaux. Elles sont responsables de l’apport en oxygène et de la purification de l’eau. Elles fournissent également la nourriture et l’abri aux organismes microscopiques et aux poissons. Essentielles, ex. : élodée.

Rôles :

  • Oxygénation de l’eau;
  • Épuration de l’eau;
  • Nourriture pour les poissons.

Plantation et fertilisation :

Les plantes oxygénantes sont placées dans des paniers spécialement conçus et déposés dans le fond du bassin. L’utilisation des paniers facilite le nettoyage du bassin et l’entretien des plantes. (Ratio : 4 par m2).

Elles se nourrissent principalement des éléments minéraux contenus dans l’eau du bassin. Mais si vous constatez une diminution de leur vigueur, fertilisez sans hésiter avec les engrais pour plantes aquatiques.

Plantes émergeantes

Enracinées dans le sol ou dans un pot. La majeure partie des organes aériens (tiges, feuilles, fleurs) émergent de l’eau. Ce groupe très diversifié, aussi appelé plantes de milieux humides, comprennent les plantes palustres vivant les pieds dans l’eau, les plantes riveraines poussant dans les sols détrempés et les plantes de bordure qui apprécient les sols humides mais non détrempés. Outre l’aspect naturel magnifique qu’elles procurent au jardin aquatique, elles servent d’habitat aux oiseaux, grenouilles, crapauds et insectes.

Exemple : jonc fleuri, pontédérie, houttuynia ‘Chameleon’.

Rôles :

  • Ombrage variable du bassin;
  • Épuration de l’eau par les colonies de bactéries qu’elles supportent;
  • Zone tampon entre le bassin et les platebandes du jardin;
  • Habitat pour les alevins, les grenouilles, les crapauds et les oiseaux aquatiques;
  • Embellissement et intégration du jardin d’eau.

Plantation et fertilisation :

Les plantes émergeantes, en paniers, et les plantes palustres, en pots, sont installées dans le bassin en zone peu profonde. Selon les exigences de chacune, on dispose les plantes riveraines et de bordure dans le sol des platebandes sur le pourtour du bassin. (Ratio : variable, selon les besoins.)

Pour les plantes aquatiques installées dans les paniers submergés, utilisez un terreau spécialement conçu pour cet usage.

Elles se nourrissent d’éléments minéraux contenus dans l’eau. Fertilisez sans hésiter avec un engrais pour plantes aquatiques si vous constatez une diminution de leur vigueur.

Nymphéas

Aussi appelés plantes à feuilles flottantes, ils sont enracinés dans le sol au bord du bassin ou déposés en contenants au fond de l’eau. Les feuilles flottant à la surface créent un ombrage apprécié des poissons. Les nymphéas embellissent le jardin par leurs floraisons spectaculaires. Essentielles, ex. : nymphéa ‘Attraction’.

Rôles :

  • Ombrage et conservation de l’oxygène de l’eau;
  • Épuration de l’eau;
  • Protection pour les poissons;
  • Embellissement du bassin par les floraisons spectaculaires.

Plantation et fertilisation :

Les nymphéas sont placés dans des paniers spécialement conçus et déposés dans le fond du bassin. L’utilisation des paniers facilite le nettoyage du bassin et l’entretien des plantes. (Ratio : 1 par 2 m2)

Les nymphéas sont des plantes exigeantes en engrais. Fertilisez-les annuellement avec des engrais spéciaux.

Le savoir-faire

L’aménagement d’un jardin aquatique demande de respecter certaines consignes en matière de plantation, de fertilisation et d’entretien, le tout sans apport de produits éclaircissants. Les poissons exigent également des soins particuliers, car ils sont sensibles à la qualité de l’eau.

  • La règle d’or : afin d’atteindre l’équilibre biologique dans votre jardin aquatique, il importe de consacrer 1/3 de la surface de l’eau aux plantes et de laisser les 2/3 libres.
  • Des pierres plates disposées autour du bassin accompagnent bien les végétaux émergés et donnent une allure plus naturelle.
  • Afin de camoufler les éléments inesthétiques au fond du bassin, déposez-y des galets.