Sélectionnez la variété de tomate selon le goût, la couleur, la forme, la maturité et l'espace pour la cultiver. Faites vos semis ou acheter des plants.

Lorsque le soleil titille notre peau et que le vent souffle chaud, ça sent le printemps! Qui dit printemps, dit potager… Ça y est, les fourmis gagnent nos doigts!

Tout jardinier qui s’adonne à la culture potagère vous dira que la tomate, malgré qu’elle soit exigeante, fait la fierté de celui qui la cultive. Et pour cause : rien n’égale le goût de ce fruit mûri sur le plant et fraîchement cueilli. Toutes variétés confondues, elle goûte le soleil!

Sélectionner ses variétés

Selon la variété, la tomate se présente sous différentes formes, couleurs, grosseurs, textures et son goût varie de l’acidulé à légèrement sucré. Pas étonnant que ce soit le fruit le plus consommé à travers le monde… et le plus présent dans nos potagers. Crue, cuite, confite, salade, salsa, garniture, sauce, coulis… la tomate s’apprête vraiment à toutes les sauces!

Quatre critères pour vous aider à choisir vos variétés :

Calibre, goût, couleur, utilisation

Comme il existe des milliers de cultivars, et d’utilisations possibles, informez-vous. Certaines tomates contiennent beaucoup de graines, d’autres peu ou pas du tout. D’autres encore ont une peau plus épaisse ou une chair plus ferme. En plus des traditionnelles tomates rouges, il y en a des blanches, des jaunes, des noires, des roses, des bleues, des violettes, des orange et des bicolores. Et elles sont polymorphes : aplaties, sphériques, en forme de cœur, de poire, de corne, etc.

Maturité

La récolte des variétés précoces se fait quelque 55 jours après le repiquage; les variétés tardives, 85 jours. Si l’espace et le climat le permettent, choisissez au moins trois variétés à maturité décalée afin d’assurer une récolte sur une plus grande période.

Climat

Comme la tomate a besoin de beaucoup de soleil et de chaleur, le climat de votre région pourrait influencer votre choix. Dans les régions du nord, là où l’été est plus court et moins chaud, il faut privilégier les variétés précoces sur plants déterminés.

Espace

Il existe deux types de plants de tomates : déterminés et indéterminés.

  • Les plants déterminés mesurent environ 1 m de haut à maturité. Ils sont compacts et cessent de croître après avoir produit quelques grappes. Leurs fruits, moins nombreux mais tout aussi délicieux, atteignent leur maturité plus vite. Ils sont idéals pour la culture en pot sur balcon.
  • Les plants indéterminés poussent à l’infini… ou presque. Ces grimpants peuvent atteindre deux mètres et doivent être taillés et tuteurés. Plus de tiges, plus de feuilles, plus de fleurs, donc plus de fruits, mais également plus d’espace. Ils conviennent mieux aux potagers ou platebandes en pleine terre ou en pot sur les grandes terrasses.

Choisir ses plants

Terreau de plants de tomates

Deux façons de « partir » ses tomates : acheter des plants ou faire ses semis.

Acheter des plants

Si vous êtes débutants dans la culture des tomates ou si vous voulez éviter l’étape des semis, achetez vos plants dans les serres ou jardineries. Choisissez des plants de 15 à 20 cm de haut, avec des tiges ayant le diamètre d’un crayon. Ils ont une meilleure chance de reprise.

Faire ses semis

Si vous faites dans le bio ou si votre jardinerie n’a pas la variété de tomates que vous désirez, vous devrez faire vos semis. Pas de panique, c’est relativement simple.

  1. Attendez la mi-mars avant de débuter les semis.
  2. Déposez 2 à 3 cm de gravier au fond de votre contenant pour éviter la stagnation de l’eau qui causerait le pourrissement des racines.
  3. Ajoutez du terreau à semis jusqu’aux 2/3 du pot, tassez légèrement, puis le remplir. Vous pouvez également faire votre propre terreau à semis en mélangeant 1 partie de compost, 1 partie de mousse de tourbe et 1 partie de vermiculite.
  4. Plantez les graines à environ 0,5 cm de profondeur en laissant un espace de 4 cm entre chacune.
  5. Humectez régulièrement au pulvérisateur.
  6. Couvrez les semis avec un couvercle ou une pellicule plastique et gardez-les à une température de 18 à 20 degrés Celsius. Le soleil et la chaleur favorisent la germination.
  7. Dès l’apparition des premiers germes, environ 7 à 10 jours plus tard, retirez le couvercle ou la pellicule pour éviter le surplus d’humidité qui pourrait entraîner des maladies et offrez à vos jeunes pousses beaucoup de lumière.
  8. Dès que vos semis auront 5 ou 6 feuilles, quelque 2 à 3 semaines plus tard, repiquez-les dans un pot plus grand (de 8 à 10 cm).
  9. Au moment du repiquage, utilisez un terreau de croissance. Vous pouvez le faire en mélangeant 2 parties de compost, 1 partie de vermiculite et 1 partie de mousse de tourbe.
  10. Mettez en terre jusqu’à la moitié du plant pour favoriser le développement d’un bon système racinaire. Ajoutez de l’engrais « spécial tomate ».
  11. Gardez dans un endroit chaud et ensoleillé et maintenez le terreau humide.
bouton-trouver-marchand-2018
bouton-consulter-circulaire-2018
Partager
Derniers articles