Réussir un aménagement, c'est avant tout, obtenir l'effet recherché. Il importe d’avoir une vision à long terme. C'est un projet qui demande une attention tant lors de sa conception qu'au cours de sa réalisation. Voici quelques-uns des critères qui faciliteront vos choix de végétaux.

La floraison

La floraison est sans contredit le point d'attrait le plus spectaculaire. Pour bien la mettre en valeur il faut tenir compte de la période de floraison et de la couleur des fleurs. En connaissant ces détails, il vous est possible d'organiser une dynamique de couleurs qui se chevaucheront et se succéderont durant tout l'été, en toute harmonie.

Suggestions d'utilisation des couleurs :

  • des contrastes forts pour des effets remarqués (ex.: rouge vif et jaune clair, blanc pur et bleu profond, orange foncé et bleu);
  • un thème monochrome pour un aspect plus doux (ex.: rose avec ses différents tons et nuances);
  • une dominante avec des accents de couleur complémentaire pour un aspect coloré mais harmonieux. (ex.: Teinte froide, dominante bleue/mauve, complémentaire jaune; teinte chaude, dominante rouge/ orangée, complémentaire bleue);
  • une introduction du gris pour tempérer les contrastes trop forts ou isoler deux couleurs qui ne s'agencent pas ensemble.

Le type de feuillage

Les différents types de feuillages offrent une gamme très variée de textures et de couleurs:

  • un feuillage fin crée un effet de légèreté (bouleau européen, févier);
  • un feuillage dense donne un aspect plus massif (érable de Norvège, cèdre);
  • un feuillage panaché illumine un endroit mi- ombragé ou ombragé (érable 'Drummondii', cornouiller 'Elegantissima');
  • un feuillage de couleur contrastante attire l'attention du regard (érable 'Krimson King', cèdre 'Golden Globe', physocarpe'Diabolo');
  • les couleurs d'automne du feuillage peuvent composer des tableaux saisissants (amélanchier, érable rouge, ginkgo).

La dimension

La dimension de la plante à maturité influence l’emplacement. Une plante peut devenir envahissante et empêcher le développement de ses voisines ou devenir trop imposante par rapport à la superficie du terrain, brisant ainsi l'équilibre de l'aménagement. Utiliser des végétaux à développement lent ou ayant une ampleur restreinte, peut devenir une solution à court ou à moyen terme.

Le port

Le port représente la manière dont la plante va découper l'espace naturellement par sa forme ou sa silhouette particulière sans qu'on ait à effectuer de taille. Si l'on veut créer un certain effet (ex.: parasol), il est préférable de choisir un arbre dont le port naturel s'y rapproche le plus.

Le sol

Avoir le pouce vert est rarement le fruit du hasard mais celui d'une bonne observation et d'une égale compréhension des besoins des végétaux. Les principales caractéristiques du sol affectant la croissance des plantes sont le drainage et le pH qui nous indique son degré d'acidité. Dans le doute, il est préférable d’effectuer d’apporter un échantillon à votre marchand et d’effectuer une analyse de sol.

L'exposition à la lumière

Chaque plante nécessite un nombre d’heure d’ensoleillement pour croître et fleurir. Un manque de lumière influence le développement la qualité de la floraison, et même la vie de certaines espèces.

  • ensoleillée: 6 heures et plus d'ensoleillement direct par jour;
  • mi-ombragée: 3 à 6 heures d'ensoleillement ou soleil tamisé;
  • ombragée: 2 à 3 heures d'ensoleillement tamisé ou sans soleil direct.

L’entretien

La facilité d'entretien d'une plante dépend beaucoup de sa tolérance aux maladies et aux insectes ravageurs, de ses exigences culturales (le type de sol, la fertilisation) et le besoin d'effectuer une taille. Certaines plantes délicates de culture exigent beaucoup de soins, tandis que d'autres espèces représentent des valeurs sûres pour un jardin à entretien minimal.

La rusticité

La rusticité est une cote attribuée aux plantes vivaces basée sur leur capacité à résister au froid. Cette cote de rusticité sert d'outil pour choisir les plantes les mieux adaptées au climat de votre région. Cet indice peut toutefois être affecté positivement ou négativement par d'autres conditions (ex.: un microclimat, un corridor de vent, une couverture de neige abondante, etc.).

Partager
Derniers articles