Abonnez-vous à l'infolettre et recevez nos circulaires, nos conseils et nos découvertes horticoles!

Je m'abonne maintenant!

Pour vous aider à planter et transplanter arbres et arbustes, voici un petit guide de référence qui vous facilitera la tâche et rendra ces moments de loisir encore plus agréables. Il y a trois types de plantation : les plantes à racines nues, en pots ou dans des poches de jute.

Les plantes à racines nues

La plantation s’effectue durant la période de dormance des végétaux, soit d’avril jusqu’à la mi-mai ou de la fin septembre jusqu’à la fin octobre. Les conditions nuageuses sont préférables pour ce genre de plantation.

1. Éliminez les racines endommagées, chétives ou malades, puis rabattez un tiers des racines saines.
2. Taillez les branches malades, chétives ainsi que celles qui s’entrecroisent, puis rabattez un tiers des branches saines.
3. Laissez tremper les racines dans un récipient contenant de l’eau boueuse et un engrais soluble pour transplantation (prenez soin de bien lire les directives du manufacturier).
4. Creusez un trou ou une tranchée assez large pour y étaler aisément les racines et assez profond pour rajouter 15 cm (6 po) de terreau mélangé.
5. Assurez-vous d’avoir le drainage adéquat pour la variété sélectionnée.
6. Remplissez le fond du trou avec un terreau et incorporez de la poudre d’os.
7. Arrosez.
8. Placez le plant de façon à ce que son beau côté soit mis en évidence.
9. N’enterrez pas la couronne (base de la plante où toutes les branches partent) ou la greffe des variétés.
10. Remplissez la moitié du trou en prenant soin de ne pas laisser de pochettes d’air.
11. Arrosez de nouveau.
12. Emplissez le trou en prenant soin de créer une cuvette autour du plant.

Pour la plantation des haies, respectez les distances de plantation.

Pour la plantation des arbres, installez un tuteur au besoin du côté ouest de l’arbre (les vents dominants viennent de l’ouest). Prenez soin de ne pas abîmer les racines lors de l’installation.

Les plantes en pots

Au départ, sachez que l’on retrouve sur le marché deux types de plantes en pots : dans des pots de tourbe et dans des contenants.

Pots de tourbe

Les végétaux en pot de tourbe sont en fait des plantes à racines nues qui ont été plantées dans ces pots. Avec précaution, ils peuvent se planter tout l’été.

1. Arrosez bien le plant.
2. Creusez un trou 2 fois le diamètre du pot et une fois et demi la hauteur.
3. Assurez-vous du drainage.
4. Remplissez le fond du trou avec un terreau humidifié approprié pour la plante.
5. Vérifiez que le niveau de terre dans le pot est égal à celui de votre terrain.
6. Arrosez le trou.
7. Tirez délicatement sur le plant du pot.

Si la terre a tendance à craquer :
7.1 Couchez le pot près du trou et coupez le fond du pot.
7.2 Délicatement, installez le plant dans le trou et coupez le pot sur toute sa hauteur.


Si le plant se soulève et que le sol reste intact :
7.1. Installez le plant dans le trou.


8. Arrosez copieusement.
9. Remplissez le trou.

Plantes en contenants

De loin la manière la plus facile de planter les végétaux, puisqu’ils sont produits à même le contenant. Leur système radiculaire s’y est développé naturellement évitant ainsi tout choc de transplantation. Ils se plantent à tout moment du printemps à l’automne.

1. Trempez le contenant dans l’eau au moins une heure avant la plantation.
2. Creusez un trou 2 fois le diamètre du pot et une fois et demi la hauteur.
3. Assurez-vous du drainage.
4. Remplissez le fond du trou avec un terreau humidifié approprié pour la plante.
5. Vérifiez que le niveau de terre dans le pot est égal à celui de votre terrain.
6. Arrosez le trou.
7. Retirez la plante du contenant.

Si vous ne voyez que de la racine et pas de terreau :
7.1. Tranchez la motte de racines en lanière afin de permettre aux racines enchevêtrées de pénétrer dans le sol.


8. Placez la plante dans le trou.
9. Arrosez généreusement.
10. Remplissez le trou.

Les plantes en poche de jute ou panier de broche

Certains conifères et quelques variétés de feuillus sont vendus en poche de jute. L’utilisation des paniers de broche se limite aux gros spécimens. La plantation des végétaux en poche de jute ou panier de broche se fait durant toute la saison, mais le printemps ou l’automne seront privilégiés.

La plantation des végétaux en poche de jute diffère peu de celle des plantes en pot de tourbe, sauf qu’à la mise en terre, les cordes et le nœud qui retiennent la poche doivent être détachés.

La technique de plantation pour les arbres en paniers de broche reste la même que celle des poches de jute. Vous devrez couper les broches et enlever le panier avant de détacher le nœud du jute.

1. Marquez la circonférence du trou à creuser, soit 2 fois le diamètre et une fois et demi la hauteur de la motte.
2. Étendez une bâche près du trou à creuser.
3. Vérifiez sur le plant où se trouve la transition entre le tronc et la racine et mesurez la profondeur nécessaire selon la hauteur de la motte.
4. Creusez le trou et déposez la terre sur la bâche.
5. Vérifiez la profondeur du trou selon la grosseur de la motte pour qu’une fois la racine en terre, le niveau soit égal à celui de votre terrain.
6. Remplissez le fond du trou avec un terreau humidifié approprié pour la plante.
7. Roulez la plante en place de façon à ce que son beau côté soit mis en évidence.
8. Retirez les cordes et la jute, ou le panier de broche, pour libérer la motte.
9. Dégagez les racines avec un sarcloir à main.
10. Remplissez le trou avec un mélange de terre et de compost.
11. Arrosez.
12. Ajoutez un tuteur si nécessaire.

La transplantation

Il est parfois nécessaire de déplacer des végétaux pour des raisons soit d’espacement, de changement paysager ou de mauvaise situation (manque de lumière, humidité, etc.). Cette opération se fait lorsque les plantes sont en période de dormance, soit au printemps ou à l’automne, lors de journées nuageuses.

  • Quelques jours avant la transplantation, arrosez copieusement le plant.
  • Près du plant à être transplanté, installez soit un pot de tourbe ou du jute afin d’y déposer la motte de racines. Les grosseurs devront être proportionnelles à la grosseur de la motte à arracher (entre la moitié et le deux tiers de la largeur du plant).
  • Délicatement, coupez le diamètre nécessaire à la formation d’une bonne motte de racines.
  • Soulevez lentement la motte et installez-la dans le contenant choisi.
  • Transportez le plant et plantez selon les instructions ci-haut.