Abonnez-vous à l'infolettre et recevez nos circulaires, nos conseils et nos découvertes horticoles!

Je m'abonne maintenant!

Connues depuis des lunes, mais pourtant délaissées et presque oubliées des consommateurs, les gadelles et les groseilles se taillent une part du marché des petits fruits. Les grands chefs les redécouvrent et les remettent au goût du jour, et les jardineries proposent les cultivars les mieux adaptés à nos régions.

Gadelle ou groseille? 

Certains parlent de gadelles; d’autres, de groseilles. Y a-t-il vraiment une différence entre les deux ou s’agit-il en fait d’une appellation propre aux québécois? Et si c’était un peu des deux! 

Le groseillier à grappes (Ribus rubrum) 

Petits fruits rouges ou blanc selon la variété. Les fruits, appelés « gadelles » au Québec, ont un goût à la fois acidulé et sucré. Les baies blanches, sont plus douces, plus sucrées et moins acidulées avec une belle peau translucide. Petits arbustes dressés et compacts, les fruits poussent en grappes et les plants ne portent pas d’épines. La fructification se fait en mi-saison.

Le groseillier à maquereau (Ribes uva-crispa)

Arbuste buissonnant et épineux produisant des fleurs d’un vert à rose. Ses fruits, que l’on nomme simplement « groseilles » au Québec, sont gros, délicieux à croquer, mais ne sont pas réunis en grappes. Ils peuvent être blanchâtres et translucides, rouges, jaunes ou verts.

Cultiver les groseilles

De culture facile, la plantation se fait très tôt au printemps ou à l’automne, vers la mi-octobre. Comme la plupart des petits arbustes, les groseilliers se cultivent en pleine terre dans les platebandes ou en contenant.

Exposition : soleil et mi-ombre
Type de sol

Pour le groseillier à grappes, un sol meuble, riche et bien drainé (plante gourmande, moyennement assoiffée). 
Hauteur : 1,3 m - Longueur : 0,9 m 
Longévité : 20 à 30 ans
Distance de plantation : 1,5 m

Pour le groseillier à maquereau, un sol plus ou moins riche, meuble à lourd indifféremment, et humide (plante assoiffée). 
Hauteur : 1,3 m - Longueur : 0,9 m
Longévité : 20 à 25 ans
Distance de plantation : variable

Étapes pour la plantation en pleine terre

Pour la culture en pleine terre, il est préférable de choisir des plants à racines nues.

  1. Planter idéalement au début du printemps.
  2. Choisir un emplacement plein soleil.
  3. Vérifier que le sol est argileux, riche, frais, bien drainé et humide.
  4. Ajouter un terreau riche en matière organique.
  5. Bêcher le sol et arracher les mauvaises herbes tout autour de l’emplacement.
  6. Creuser pour enfouir le plant de 3 à 5 cm de plus que le pot.
  7. Retirer les branches mortes ou endommagées.
  8. Étaler les racines. Faire attention aux jeunes pousses.
  9. Tasser et couvrir de terre. 
  10. Bien arroser et ne pas laisser les racines se dessécher.
  11. Rabattre les branches entre 10 et 15 cm (pour une plantation au printemps seulement).
  12. Pailler la base des plants (pour une plantation à l’automne).
  13. Espacer les plants de 1 à 1,25 m. 

Étapes pour la culture en pot

Les petits fruits se cultivent mieux en pleine terre, mais certains cultivars conviennent très bien à la culture en pot dans les petites cours ou sur les balcons. 

  1. Choisir un emplacement plein soleil qui offre entre six et huit heures d’ensoleillement. 
  2. Planter lorsque les risques de gel ne sont plus à craindre.
  3. Choisir un contenant d’au moins 30 cm de profondeur qui se draine bien. Les sacs en géotextile, de type Smart Pot, sont parfaits.
  4. Préparer un mélange moitié terreau et moitié compost.
  5. Étaler délicatement les racines dans le pot.
  6. Couvrir de terre et bien arroser.
  7. L’automne arrivé, laisser dans les sacs de géotextile ou transplanter en pleine terre. Il est également possible de protéger le pot avec du thermofoil et de la neige.

Entretenir les plants de groseilles

Les groseilliers, à grappes ou à maquereau, sont relativement faciles à cultiver. Ils vivent très bien sous nos climats rigoureux. Une fois bien établis, une taille annuelle saura leur redonner de la vigueur. 

Arrosage : Garder le sol humide durant le développement de la plante et la production des fruits. Attendre que le sol s’égoutte avant d’arroser à nouveau.

Paillage : Étendre un paillis de 10 cm pour conserver l’humidité du sol.

Fertilisation : Un apport annuel de compost ou de fumier composté est bénéfique (demi-dose pour les groseilliers à maquereau).

Taille : Effectuer un entretien régulier et retirer les tiges mortes ou endommagées. Effectuer la taille en période de dormance, soit au début du printemps ou à la fin de l’hiver. La production se fait sur les branches de 2 à 3 ans. Couper les vieilles tiges de plus de 3 ans. 

Protection : En été, utiliser un filet contre les oiseaux. Retirer après la récolte. 

Maladies et ravageurs : Les insectes ravageurs sont les cochenilles, sésies du groseillier, mouches du groseillier, pucerons et tenthrèdes du groseillier. Les maladies sont l’anthracnose, le blanc et la rouille du pin.   

Récolte et bienfaits des groseilles

La récolte se fait vers la mi-juillet. Les fruits prennent environ 2 semaines à mûrir. 
Attendre que les fruits aient atteint leur coloration pour les récolter. Les groseilles se cueillent à la main, un par un, alors que les gadelles se récoltent à la grappe, au sécateur, et elles sont égrappées lors de la consommation. 

  • Les groseilles à grappes sont riches en vitamine C. Elles sont aussi une excellente source d’antioxydants et de potassium. Elles ralentissent les effets du vieillissement et favorisent la satiété. Leur taux élevé de pectine en fait un excellent gélifiant. Quelque peu acidulées, elles accompagnent à merveille le fromage blanc, la volaille, le gibier et les rôtis de viande.
  • Les groseilles à maquereau sont riches en vitamines A, B et C, en antioxydants et en minéraux (calcium, fer, potassium et phosphore), lesquels renforcent notre système immunitaire. Elles accompagnent très bien les poissons et le canard.

Reines des gelées et des confitures, elles sont tout aussi délicieuses fraîches. Les baies sont idéales pour les tartes, verrines ou en accompagnement de poissons et  de viandes. Elles rehaussent à merveille les salades et la coupe de crème glacée.

Les fruits s’apprêtent de plusieurs façons : 

  • Frais 
  • Cuisinés (coulis, sorbet et smoothie)
  • Cuits (confitures, gelée, tartes)
  • Transformés (sirop, jus, liqueur, vin fruité)

Conserver les groseilles

Envie de nouveauté dans l’assiette cet été? Essayez les gadelles et les groseilles! Pour vous assurer d’en garder toute la saveur, réfrigérez ou congelez-les idéalement 2 à 4 heures après la récolte. 

Réfrigération : Entre cinq et dix jours.
Congélation : Rincer et assécher. Étendre sur une grande plaque et congeler. Placer ensuite dans un contenant ou un sac hermétique. La congélation conserve bien les arômes. Décongeler dans un bain-marie, au réfrigérateur ou à la température de la pièce.
Déshydratation : Rincer les fruits dans une passoire. Étendre uniformément sur le plateau du déshydrateur. Mettre à 60oC pour une durée minimum de 10 à 12 heures.

Des variétés à découvrir

Faciles à cultiver, les groseilliers sont de beaux arbustes buissonnants qui trouveront à coup sûr leur place au jardin. Voici quelques variétés qui sauront attirer l’attention autant du jardinier que du cuisinier qui sommeillent en vous!

Gadelier Cherry Red :

Variété de groseilles à grappes donnant des gros fruits rouges clairs savoureux et brillants. La fructification se fait à la mi-saison. Cette variété résiste bien aux insectes ravageurs et est très résistante aux maladies.

Gadelier 'White Pearl’:

Variété tardive qui produit des grappes aux grosses baies juteuses, blanches et translucides. Cette variété autofertile est productive, se pare de belles fleurs jaune verdâtre en mai et offre une bonne récolte en juillet. Feuilles parfumées. Auto-pollinisatrice. Un producteur prolifique et un véritable trésor pour n'importe quel jardin! Les arbustes compacts et dressés constituent également une superbe haie ornementale.

Groseillier Hinnonmaki Red :

Si délicieux que vous aurez envie de les manger directement du plant! Les fruits à la peau lisse, produits à la mi-juillet, sont gros et translucides, de couleur rouge, et leur chair est juteuse et acidulée. Sucré à l'intérieur mais acidulé à l'extérieur, ils ont une saveur unique. Variété de groseilles à maquereau très rustique et très productif, vigoureux, présentant une bonne résistance à l'oïdium (blanc).