La pelouse, comme pour toutes les plantes de votre jardin, demande des soins particuliers. Certains sont prodigués de façon saisonnière, tandis que d’autres le sont sur une base occasionnelle. Quoi qu’il en soit, c’est toujours au printemps qu’il faut commencer.

1 - Nettoyer

Pour favoriser le verdissement de la pelouse et stimuler sa croissance, il faut d’abord commencer par un bon nettoyage. Il s’agit ici d’enlever, à l’aide d’un râteau à feuilles ou d’un balai, les déchets et résidus à la surface.

2 - Déchaumer ou défeutrer

Tout au long de la saison, une couche de chaume, ou feutre, s’accumule à la surface. Cette couche est nécessaire et fournit un apport en matières organiques. Cependant, une trop grande quantité de feutre nuit à la croissance du gazon. Le déchaumage permet de retirer les résidus de tonte et les racines mortes et asséchées de façon à permettre à la pelouse de respirer. Le défeutrage s’effectue à l'aide d'un râteau à déchaumer ou d'une déchaumeuse mécanique.

Bienfaits du chaume – épaisseur idéale entre 1,2 et 2 cm :

  • Assure l’apport des minéraux nécessaires
  • Protège des variations de température
  • Réduit les effets du piétinement
  • Réduit l’érosion et la perte d’eau et de fertilisant

Bénéfices du déchaumage – épaisseur supérieure à 2,5 cm :

  • Maximise l’absorption l'eau
  • Facilite l’absorption des engrais
  • Favorise l’enracinement profond
  • Rend la pelouse plus résistante à la sécheresse, aux insectes et aux maladies

3 - Aérer

Les racines des végétaux respirent. Comme le sol tend à se compacter et à accumuler un surcroît de chaume, l'aération du sol est bénéfique à la croissance racinaire. Le procédé consiste à retirer des carottes de terre du sol à l'aide d'un appareil afin de rendre le sol plus poreux et permettre à l'air et à l'eau d'atteindre les racines. Parce que l’aération provoque un stress pour la plante, le printemps est le moment idéal, quand le gazon est en croissance.

Les signes qu’il faut aérer :

  • L’eau ne pénètre pas dans le gazon
  • La présence de plantes indésirables comme le plantain ou la renouée des oiseaux
  • La pelouse devient clairsemée
  • Aucun ver de terre

Bénéfices de l’aération du sol :

  • Contribue à réduire l’accumulation de feutre ou chaume
  • Assure une circulation de l’air
  • Favorise l’activité des microorganismes
  • Augmente la pénétration de l’eau
  • Stimule les racines

4 -Terreauter

Le terreautage consiste à appliquer du terreau à pelouse enrichi ou du compost sur toute la surface du gazon. Souvent sous-estimé, le terreautage devrait pourtant s’effectuer chaque année, au printemps. Cela permet notamment de réduire les apports d’engrais et les fréquences d’arrosage. Pratiquer après l’aération du sol et juste avant l’ensemencement, il aide à la pelouse à se régénérer.

Bénéfices du terreautage :

  • Ajoute de la matière organique
  • Améliore la fertilité du sol
  • Réduit les apports d'engrais
  • Réduit les fréquences d'arrosage
  • Corrige les dommages causés par les insectes et les maladies
Partager
Derniers articles