Au fil des ans, il est normal que certaines zones de la pelouse se dégarnissent ou n’aient pas résisté à un hiver rigoureux. C’est là qu’intervient le réensemencement.

Réensemencer

Réensemencer tous les deux ou trois ans permet d'augmenter la densité de la pelouse et de réduire la prolifération des mauvaises herbes. Les périodes idéales pour réensemencer sont au printemps, après les risques de gel, ou au début de l'automne.

Choisir ses semences :

  • Sélectionner un mélange selon l’ensoleillement de votre terrain
  • Préférer un mélange contenant des endophytes qui éloignent certains insectes ravageurs
  • Utiliser des semences avec mycorhizes pour une pelouse plus résistante à la chaleur, à la sécheresse et aux insectes

La bonne technique :

  1. Aérer le sol
  2. Tondre le gazon à 5 cm
  3. Arracher les mauvaises herbes
  4. Étendre une couche de terreau de 0,6 à 1 cm d’épaisseur sur toute la surface
  5. Semer en respectant le taux de semis indiqué sur l’emballage
  6. Maintenir la surface humide durant 15 jours. Arroser tous les jours légèrement, pour ne pas emporter les semences.

Analyser le sol et chauler au besoin

L'analyse de sol permet de connaître le type de sol, sa teneur en éléments minéraux ainsi que son pH. Le pH doit être adéquat afin d'assurer une disponibilité optimale des éléments minéraux par la pelouse. Le taux idéal se situe entre 6,0 et 7,0 pour une croissance optimale.

  • Un sol trop acide (pH< 6,0) demande l’ajout de chaux.
  • Un sol trop alcalin (pH> 7,0) demande du sulfate de fer ou d’aluminium, ou du soufre.

Pour connaître votre sol, apportez un échantillon à votre marchand.