Acheter une plante d'intérieur peut paraître simple en soit, mais si vous voulez qu'elle puisse survivre dans votre maison, il faut respecter quelques règles de base.

Au moment de l'achat d'une plante, plusieurs facteurs sont à considérer. Il est nécessaire de vérifier l'état de santé de la plante et de choisir un format qui s'adaptera facilement à la maison. Mais, il faut s'assurer d'abord et avant tout d'être en mesure de fournir les conditions de culture nécessaires à la croissance de la plante choisie.

Le format

Les plantes sont vendues dans différents formats. Certains préfèrent les acheter lorsqu'elles sont petites. Ainsi, elles s'acclimatent plus facilement au changement d'environnement que les grosses plantes qui ont grandi dans des conditions de culture idéale (éclairage, humidité, température). En arrivant à la maison, les nouvelles plantes subissent souvent un choc majeur qui peut provoquer le jaunissement, le dessèchement et même la perte des feuilles. Le figuier pleureur (Ficus benjamina) est reconnu pour ce type de réaction, dans son cas, seul le temps arrange les choses.

La lumière

Les principaux problèmes dans la culture des plantes d'intérieur proviennent d'un mauvais éclairage. Lors du choix d'une plante, il faut surtout tenir compte de la luminosité de la pièce où la plante sera installée. Ce sont les pigments situés dans les feuilles qui captent la lumière et qui leur procurent leur couleur. Si elles manquent de lumière, les plantes perdent leur panache. Il est donc important, au départ, de connaître la quantité nécessaire à la bonne santé de vos nouvelles plantes.

Généralement, les variétés au feuillage panaché demandent plus de lumière que la même plante au feuillage vert. Celles dotées d'un feuillage foncé exigent généralement moins de lumière, comme le spatiphyllum, la sansevière, le dracéna et le philodendron. La lumière naturelle ne peut pas être remplacée par la lumière émise par une ampoule régulière que l'on retrouve dans les lampes de la maison.

Les fenêtres au sud et à l'est

Les fenêtres exposées au sud et à l'est offrent un maximum de luminosité, ce qui plaît à la plupart des plantes. Cependant, il peut arriver que la lumière soit trop intense et que les feuilles pâlissent et montrent des taches décolorées devenant brunes et sèches. Il faut alors tamiser le soleil avec un plein jour ou éloigner les plantes de la fenêtre.

Les fenêtres à l'ouest et au nord

Les fenêtres situées côté ouest, elles, seront bien adaptées pour les plantes qui exigent seulement quelques heures de soleil par jour. Par contre, au nord, la lumière hivernale est souvent insuffisante, même si certaines plantes peuvent s'en contenter l'été.

L'humidité et l'eau

Chaque plante a des besoins en eau qui sont différents. Certaines plantes demandent un sol légèrement humide, tandis que pour d'autres, le sol doit sécher complètement entre les arrosages. Règle générale, les plantes ont plus soif l'été que l'hiver. Pour ceux qui arrosent trop généreusement, il est préférable de choisir des plantes qui supportent bien un sol humide, tel le papyrus.

Cependant, pour ceux qui arrosent quand les feuilles sont molles (entre deux rendez-vous, en faisant le souper et les devoirs des enfants), ils ont avantage à choisir des plantes peu exigeantes en eau, comme les cactus et les plantes grasses. Ne négligez pas l'humidité de l'air qui influence grandement le développement de vos plantes. Assurez-vous de garder un taux d'humidité ambiant de 40 à 60 %.

Les insectes et les maladies

Les plus grands ennemis des plantes d'intérieur sont les insectes. Il arrive que, quelques semaines après l'achat, des insectes apparaissent. Il faut prendre soin de vérifier leur présence sur les feuilles et sur les tiges, mais principalement sous les feuilles. Les insectes adorent s'y réfugier! Même si les vilaines bestioles sont parfois difficiles à voir, il y a quelques indices qui ne trompent pas. D'abord, les fils d'araignée qui indique souvent la demeure d'acariens, tandis que des petites pustules blanches laineuses sur les tiges trahissent la présence de cochenilles. C'est pour cette raison qu'il est recommandé de mettre les nouvelles plantes en quarantaine (éloignées des autres plantes) pour une période de deux à trois semaines. Ainsi, il est possible d'éviter d'infecter toutes les plantes de la maison. Avant d'utiliser un pesticide, privilégier les méthodes telles que l'utilisation d'un coton-tige imbibé d'alcool à friction pour tuer les cochenilles et la taille des pousses pour détruire les pucerons. Il ne faut pas se décourager. En dernier recours, si ces méthodes ne suffisent pas, utiliser un produit éco-responsable comme le savon insecticide qui peut contrôler la plupart des insectes.

Une plante pour chaque jardinier

Le marché des plantes d'intérieur offre une grande variété de plantes. Parmi elles, certaines sont faciles à cultiver, tandis que d'autres exigent un peu plus de savoir-faire. Il est donc possible de classifier les plantes d'intérieur en trois catégories : pour jardinier débutant, pour jardinier intermédiaire et pour jardinier averti. Comment savoir quelle plante correspond à votre niveau d'expérience? Dans certains livres, il est possible de retrouver ce type d'information. Toutefois, les conseillers experts de votre centre spécialisés en horticulture peuvent généralement vous aider à trouver les espèces qui vous conviennent. Les trois tableaux qui suivent permettent de guider les choix des amateurs selon leur expérience.

Les plantes pour jardinier débutant

Les plantes pour jardinier intermédiaire

Les plantes pour jardinier averti

La légende

L'arrosage varie d'une plante à une autre. Les personnes plus « occupées » auront avantage à choisir des plantes dont l'arrosage est parcimonieux, tandis que les plus disponibles pourront facilement aller vers des plantes à arrosage modéré ou généreux.

L'arrosage peut varier selon les saisons. « C » indique la saison de croissance de mars à septembre et « R » la période de repos d'octobre à février.

Arrosage Description
Parcimonieux Arroser lorsque le sol est sec jusqu'aux deux tiers de la profondeur du pot.
Modéré Arroser lorsque les deux premiers centimètres de sol sont secs.
Généreux Arroser quand la surface du sol commence à sécher.

La luminosité influence directement la croissance et l'état de santé d'une plante. Il faut donc s'assurer que la plante choisie s'adaptera facilement à votre environnement.

Orientation de la fenêtre Luminosité
Ouest ou nord Peu
Sud-ouest ou nord-est Moyenne
Sud et est Grande

Des plantes, il est possible de s'en procurer partout ou presque! Il est recommandé d'acheter ses plantes dans un endroit qui ont un département spécialisé en horticulture ou dans les centre-jardins ne serait-ce que pour avoir droit aux bons conseils d'un spécialiste en la matière. Ceux-ci, formés pour répondre aux besoins des clients, sauront vous guider dans vos choix et répondre à toutes vos interrogations.

Partager
Derniers articles