Vous rêvez de récolter de savoureux poivrons et des piments bien piquants? Offrez-leur de la chaleur et du soleil. Pour tous les détails sur leur culture, suivez le guide. 

Faire des semis ou acheter des plants?

Si vous en êtes à vos premiers pas et désirez embrasser la culture potagère, il est préférable d’acheter vos plants et de choisir des variétés adaptées à votre climat. Assurez-vous de sélectionner des plants vigoureux.

Démarrer des plants de piments et de poivrons à partir de semis demande un peu plus d’attention. Pour bien réussir, choisir des variétés adaptées à votre climat, utiliser des semences de qualité et un terreau à semis fait d’ingrédients naturels.

Étapes pour les semis :

  1. Débuter les semis à l’intérieur, 10 à 12 semaines avant le dernier gel.
  2. Assurer aux jeunes plants au moins 12 heures de lumière (au besoin, opter pour de l’éclairage artificiel).
  3. Garder le terreau humide, mais attention aux excès.
  4. Repiquer lorsque les jeunes plants possèdent au moins deux vraies feuilles et qu’ils commencent à se toucher.
  5. Fertiliser les jeunes plants à l’aide d’un engrais d’algues une à deux fois avant la transplantation.
  6. Une semaine avant la transplantation, acclimater les plants à l’extérieur, c’est-à-dire les sortir le jour et les rentrer le soir.
  7. Placer les plants à leur emplacement définitif deux à trois nuits avant la transplantation.

Cultiver les piments et les poivrons au jardin

Tout le monde n’a pas la chance d’avoir un grand terrain pour faire un potager. Si vous avez des platebandes, utilisez-les. Voici quelques conseils pour réussir la culture des piments et des poivrons au jardin.

Étapes pour la plantation en pleine terre :

  1. Attendre qu’il n’y ait plus de risque de gel au sol.
  2. Choisir l’emplacement du jardin qui offre au moins huit heures d’ensoleillement.
  3. Ameublir la surface de culture.
  4. Ajouter 1,5 à 2 cm de compost (attention : dans un sol trop riche en azote, les plants produisent davantage de feuilles au détriment des fruits).
  5. Au besoin, ajouter un engrais naturel granulaire.
  6. Mélanger le compost et l’engrais à la terre à l’aide d’un râteau.
  7. Planter en espaçant les plants de 30 à 60 cm selon la variété.
  8. Tuteurer les plants de poivrons dont la hauteur atteint 60 cm avec une cage à tomates.
  9. Arroser régulièrement.
  10. Couvrir le sol de paillis organique pour minimiser les travaux de désherbage et d’arrosage.

Cultiver des piments et des poivrons en contenant

Lorsque l’espace est restreint, qu’on demeure à la ville ou que le temps nous manque, la culture en pot convient parfaitement. Utilisez toutes les surfaces verticales ou horizontales sur le patio, la terrasse ou le balcon pour cultiver quelques plants de poivrons, piments, tomates et, pourquoi pas, de concombres. Sachez que le terreau des contenants exposés aux rayons du soleil se réchauffe davantage.

Étapes pour la culture en pot :

  1. Choisir un emplacement qui offre, idéalement, au moins huit heures d’ensoleillement. La culture est également possible avec seulement six heures de soleil, mais la production sera réduite.
  2. Planifier la plantation en contenant lorsque les risques de gel ne sont plus à craindre.
  3. Opter pour des contenants (pots et autres) foncés, ayant un diamètre de 20 à 30 cm selon la variété et qui se drainent bien. Les sacs en géotextile, de type Smart Pot, sont de bons choix.
  4. Utiliser un terreau spécifique à la culture des légumes.
  5. Humidifier le terreau avant de le mettre dans le contenant.
  6. Ajouter un engrais naturel granulaire et l’intégrer en surface.
  7. Effectuer la plantation.
  8. Arroser régulièrement.

Protéger les plants du froid

Les piments et les poivrons craignent le froid et apprécient grandement la chaleur. Les poivrons sont particulièrement sensibles aux températures fraîches et aux vents qui entraînent la chute des fleurs et, par conséquent, un retard dans la production des fruits. Pour conserver les piments et les poivrons bien au chaud et ainsi favoriser une bonne production, voici les meilleurs trucs.

  • Retarder la plantation deux semaines après les risques de gel.
  • Après la plantation, protéger les plants (surtout les poivrons) du vent et du froid en entourant plusieurs plants d’un plastique transparent à la façon d’une petite clôture ou en entourant de plastique transparent une cage à tomates pour un seul plant.
  • Cultiver les piments et les poivrons sous abri (tunnel, serre).
  • En pleine terre, remplacer le paillis organique par un géotextile noir installé avant la plantation.
  • Au début et à la fin de la saison, lorsque des températures nocturnes de moins de 10 °C sont prévues, protéger les plants en les couvrant d’une couverture flottante ou rentrer les pots à l’intérieur.

Entretenir les piments et les poivrons durant l’été

Durant la belle saison, un entretien minimum vous assurera une belle récolte de piments et poivrons savoureux.
 
Arrosage : arroser au besoin, sans excès. Pour des piments plus goûteux, espacer les arrosages en fin de saison.
Fertilisant : fertiliser avec un engrais d’algues.
  • Pleine terre : une fois durant la saison
  • Contenant : deux fois durant la saison
Maladies et insectes : dans de bonnes conditions, les piments et les poivrons sont peu affectés. Pour les protéger contre les limaces, déposer à la base des plants des coquilles d’œufs grossièrement écrasées.

La récolte : moment tant attendu

Les piments et les poivrons sont plus savoureux et nutritifs lorsqu’ils sont récoltés à maturité. Il faut donc, tout au long de la saison et spécifiquement vers la fin de l’été, protéger les plants du froid et veiller à ce qu’ils obtiennent le maximum de chaleur.

Lorsque le gel semble s’installer, récolter tous les légumes des plants, et ce, même s’ils sont encore verts. 
 
Lors de la cueillette, ne jamais casser le pédoncule. Toujours couper avec un sécateur.

Production :

Poivron : 4 à 8 poivrons par plant, davantage pour les variétés de petites dimensions.
Piment : dans de bonnes conditions, il est possible de récolter de 20 à 30 piments par plant.